Partir…

Aurélie en mode 1984,  Acide Sulfurique et Hunger Games

Voilà, elle est partie. C’est fini pour de bon. Ça a été tellement vite. Je me rends pas bien compte, je crois. Même si je pleure beaucoup. J’ai pas eu le temps de lui dire tout ce que je voulais qu’elle sache. J’ai pas eu le temps. J’aurais dû… Tout ce que j’espère c’est que maintenant elle soit libérée de tout ça. Qu’elle soit soulagée et libre. Elle m’attend, c’est sûr. Elle m’a dit qu’elle m’attendrait et je lui ai dit que je la rejoindrai rapidement. Je lui ai dit de faire signe à ma famille qui est déjà là-bas. Qui me regarde aussi, j’espère. Je me sens seul au monde. Quand on perd une personne chère comme ça… C’était la meilleure d’entre nous. J’espère qu’elle a trouvé la paix maintenant qu’elle n’est plus là.

Vendredi soir dernier, une fille a été éliminée dans le sas de l’aventure Secret Story et a dû quitter la maison pour retrouver le monde « réel »… et Aurélie a assisté bouche-bée à la confirmation d’une de ses observations farfelues : la transposition des sentiments de deuil dans un microcosme créé de toutes pièces et sans danger vital pour le besoin de divertissement humain. Je me demande ce que d’éminents analystes auraient à dire sur tout ça. Cela dépasse mes compétences…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s