Paris sera toujours Paris

 Aurélie en mode blabla… blablabla…blabla-blabla-blabla

 Que trouve-t-on lors d’un vendredi de récup’ à flâner dans Paris ?

1)       Une petite fille d’environ 5 ans qui sort de l’école et qui dit à un copain du même âge :

_ Ta maman va té (sic).

_Quoi ?

_Ta maman va té.

_ Ma maman va me taper ?

_ Mais nooooon, gros débiiiiile !!! Ta maman va té !

Je n’ai pas le fin mot de cette histoire…

2)      Un jeune homme dans le métro qui reçoit une flopée d’insultes de la part d’une personne bonne à enfermer tellement elle pourrait facilement être aussi violente que ses propos… Ca m’a fait peur…

3)      Mais presque pas autant que de regarder une super (je choisis l’ironie facilement) émission sur l’histoire vraie d’un mec qui après avoir grimpé au sommet de l’Everest, a été victime du mal de l’altitude en redescendant (traduction : un œdème se forme dans son cerveau car il manque d’oxygène à cette hauteur et cela lui paralyse le corps et lui provoque des hallucinations visuelles et auditives). Laissé pour mort par les deux sherpas lorsqu’il est tombé dans le coma, il s’est réveillé après quelques heures malgré tout et a continué à délirer encore pendant une dizaine d’heures avec les doigts gelés à cause de l’hypothermie (ou l’inverse) jusqu’à ce que la dernière équipe du sommet tombe miraculeusement sur lui (délirant) et contacte les 2 sherpas pour qu’ils remontent et finissent par trainer ce mec au bout des capacités physiques et mentales humaines pendant 10 h jusqu’à leur campement. Pourquoi ai-je regardé ça me direz-vous ? Parce que je suis bête, que je voulais connaitre la fin et que j’aime bien faire des deals impossibles avec mon cerveau : me fais pas cauchemarder de ça cette nuit, please. (Même si ça n’a pas marché la première fois quand j’avais suivi l’histoire des 2 plongeurs perdus en mer pendant 36 h… Crises de délires mais cette fois-ci avec des requins en prime.) Au pays de Candy…

4)      Deux armées de parisiens qui se regardent en chiens de faïence façon film by Ridley Scott… jusqu’à ce que le feu piéton passe enfin au vert.

5)      Des magasins et mes métros presque vides (tout est relatif sur Paris).

6)      Un moustique dans le studio d’Aurélie.

7)      Un peu de repos.

8)      La fille qui a gagné le prix de la semaine pourrie la semaine dernière et qui aurait pu encore être nominée cette semaine. On change pas une équipe qui gagne !

9)      Une Elise en moins.

10)   Un billet en préparation pour ce blog.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s