Recette pour une guimauve romantique réussie

cuisine amour

Aurélie en mode Top Chef

 Ingrédients :

Un homme de bonne taille et de bon poids (tout en muscles subtils si possible), prenez un morceau de choix (dans le mignon ou au cœur du charme)

Une femme de taille petite à moyenne, sans couenne, à l’air fragile mais pas trop bête quand même, taillée dans la pureté incarnée

Une plage

Une grange

Du soleil

La Lune

De la pluie

Un secret

Des disputes

Une réconciliation

Divers piments pour les rebondissements

Préparation : prévoir quelques mois

Commencez par préparer les deux ingrédients principaux.  Huilez l’homme impeccablement bronzé (inutile de le chemiser, vous l’aurez compris) et effeuillez en grande partie (mais pas trop) la demoiselle svelte (trop dénudée, elle serait de mauvais goût). Sur une plage de sable fin en pleine saison estivale, disposez les deux héros et créez une occasion pour favoriser le rapprochement : nous utiliserons pour cette recette une gousse de sauvetage de demoiselle en détresse. Vous pouvez utiliser n’importe quelle sorte de détresse en rayon (psychologique, matérielle, physique, métaphysique) selon votre goût.

Si vous êtes équipée, passez le tout dans votre robot sur la fonction coup de foudre pour mieux saisir les ingrédients. Agrémentez le mélange ainsi formé d’un soupçon de souvenirs de bad boy avec tablettes de chocolat qui a souffert mais qui n’a plus peur de rien… sauf de l’amour.  Saupoudrez d’une pincée de fille idéale et toute douce qui répare toutes les blessures (blonde de préférence. Sinon, une brune avec du caractère et un bon bonnet D/E fera très bien l’affaire. Une rousse bouclée donnera du piquant si elle a des yeux verts ou bleus.) Commencez à verser la pluie en petites gouttes régulières et éparses. (Petite astuce du chef : 3 grammes de timidité adolescente en plus raviront vos convives.)

Réservez pendant quelques semaines ou mois dans des vapeurs d’euphorie pour que la sauce prenne bien.

Ajoutez ensuite le jus de disputes que vous aurez pressé du secret de votre choix et qui aura bien mûri (munissez-vous d’un malentendu pour en extraire tout le potentiel). Faites flamber une première fois à la poêle puis agitez le tout avec le fauteur de troubles pour faire pâlir vos deux dindons. Patientez quelques jours, afin de faire décanter l’incompréhension et incorporez l’ami qui vous veut du bien au milieu de tous les autres personnages qui ne comprennent décidément rien à rien.

Un jour de pleine lune, faites revenir les deux protagonistes plein d’amertume et vaporisez un voile de pardon mielleux pour ré-homogénéiser le tout. Si besoin, enfournez votre préparation dans une grange par une chaude nuit d’été, thermostat 12, ou dans un bain de minuit.

Rajoutez encore quelques obstacles comme exhausteurs de saveurs. Faites mijoter une/un rival(e) mécontent(e) face à l’innocente naïve/ou garnissez d’une once de bagarre pour le gentil boyfriend un peu tête brûlée (laissez parler votre imagination). Déglacez le tout avec un litre de larmes féminines et 2 ou 3 larmes masculines (plus concentrées). Faîtes monter les problèmes en boule de neige et incorporez les au méli-mélodrame, puis placez le tout dans le four. Faites monter la pression et retirez avant que ça ne sente trop le roussi.

Assurez-vous que l’alcool de rancoeur se soit bien évaporé après cuisson.

Réservez au frigo pour faire retomber le soufflé. Rajoutez une cuillère à café de hasard en poudre et un bouquet garni pour vivre heureux et avoir beaucoup de … succès. Enfin, râpez une bande-son coulante à souhait sur tout le plat pour gratiner le repas.

C’est prêt ! Vous pouvez maintenant vous régaler entre amies lors d’une bonne soirée. N’oubliez pas les kleenex si vous avez corsé la problématique.

sorciere-au-chaudron_2cxis_media

Publicités

5 réflexions sur “Recette pour une guimauve romantique réussie

  1. Pingback: Bilan 2014 | Auré(a)lisation(s)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s