Vis ma vie… de freelance (Mois 1)

Stats du freelance

Aurélie en mode se lance but free

Etre freelance, c’est :

_Se lever après 5h de travail ininterrompues, se demander d’où sort cette odeur de sauce tomate qui perdure et s’apercevoir qu’on a laissé toute sa vaisselle du midi trainer à moins de 30 cm de sa chaise

_ Manquer à chaque heure de tremper son crayon dans sa tasse de thé (au lieu de le mettre dans le vrai pot à crayons juste à côté)

_Choisir d’élire domicile dans des vêtements en pilou pilou (chaussettes comprises)

_Vouer une adoration aux fauteuils de bureau (style PDG ou quelqu’un d' »important » du moins) rembourrés avec accoudoirs et roulettes (pas que je puisse faire des courses de vitesse dans mon studio mais… je peux faire la toupie !)

_Se dire qu’on ne sortira pas non maquillée (ça non ! pas de laisser-aller dans les rangs) et s’apercevoir à la caisse du Monop’ qu’on est sortie sans même l’ombre d’un anti-cernes (et qu’on ne va pas piquer un fard pour ça…)

_Aller souvent faire ses courses en même temps que les retraités et s’étonner du nombre de gens dehors à cette heure là

_Aller parfois faire ses courses aux heures de pointe pour revivre le frisson de la foule mais pas assez pour que ça soit énervant (et prendre son temps pour choisir son fromage au milieu des pressés-stressés qui attrapent le gouda et la mozza au vol)

_Pouvoir enfin aller à la poste pendant les heures d’ouverture… et pas en sueur avec 16 de tension pour arracher un 200 m, à 17h57 et 25 secondes, son colis et les sourires impolis des employés

_ Recevoir des lettres adressées à Mlle Aurélie xxx, Monsieur le dirigeant de l’entreprise….

_ Accepter que son gardien la regarde de travers parce qu’il ne la pas vue ni sortir ni rentrer mais la voit bien venir chercher son courrier à 19h pétantes tous les soirs

_ Se mettre du vernis rouge pétant/pétasse même si on ne sait pas vraiment si on va voir d’autres personnes vivantes dans les 7 jours à venir  (si ça c’est pas du féminisme… !)

_ Apprendre aux infos de 13 h qu’on peut maintenant, en plus de son testament, créer une espèce de dépôt en ligne pour envoyer des messages à ses proches même après sa mort (e-mails posthumes, photos avec commentaires, musiques, documents, codes bancaires, mots de passe de réseaux sociaux…) et se demander si des sociologues voudraient bien se pencher sur la question de savoir si cela aiderait sainement un processus de deuil ou non à long terme…

_ Avoir peur que son ordi, du jour au lendemain, fasse, avec ou sans dépôt numérique, une crise car… NON, je ne le dirai pas ! Va de retro Poisse !!

_ Ecouter des musiques en boucle et des artistes cachés dans les placards depuis trop longtemps

_ Aller chez le médecin à 15h (au milieu des mamans et des tous petits bébés qui toussotent)

_Faire une soupe de poireaux entre midi et deux, et regretter tout l’aprèm les odeurs de cuisine persistantes

_Vider son stock de tisanes fruitées à la vitesse de l’éclair

_Ecrire des articles à la con

La minute freelance

Publicités

2 réflexions sur “Vis ma vie… de freelance (Mois 1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s