Arrow, Ah ouais…

arrow_tv_series-wide

En mode J’aime pas critiquer les « œuvres » en général mais des fois, faut pas charrier les mecs…

A découvert Arrow sur TF1 hier soir et a résumé le tout pour vous (ou quiconque sait lire) :

Arrow, c’est d’abord, principalement, avant tout, en premier lieu et surtout un gros mix de plusieurs choses : c’est l’histoire d’un milliardaire qui souhaite débarrasser sa ville imaginaire de la corruption à l’aide de gadgets électroniques ultra-avancés et onéreux (Batman) après avoir passé 5 ans sur une île déserte suite au naufrage de son bateau (Robinson Crusoé), île sur laquelle il semble s’être passé des choses pas très catho voire surnaturelles (#Lost) et où il a appris à être un vrai yamakasi (Tarzan). Oliver Queen (pas Twist) revient donc à la maison et aide Laurel, son ancienne dulcinée, dans ses missions juridiques contre l’injustice mais sans qu’elle le sache (*tousse* Superman *tousse*) tout en lui faisant croire que c’est un gros naze et en la laissant se faire peloter par l’un de ses potes en attendant (Spiiiiiiiderman). Pour couronner le tout, il se spécialise dans le vol des riches pour redonner aux pauvres (que les riches avaient auparavant dépouillés pour être riches) avec un arc et des flèches (Robin des bois), le tout servi par des répliques de la profondeur d’une flaque d’eau (en VF marshmallow, ceci explique peut-être cela, je le concède).

Voilà, enfin, ça se laisse regarder pendant que tu tricotes quoi. Et tout ceci n’est basé que sur les deux premiers épisodes. J’attends la suite avec impatience pour confirmer/infirmer cette magnifique critique culturelle :D.

Image1

P.S. : Sinon, y’a la formidable série Life avec Damian Lewis, à regarder absolument !

——————————————————————–

Postface : Suite à une exposition trop prolongée à la plastique de Stephen Amell, l’auteur de cet article s’est agréablement laissée porter jusqu’à la fin de la saison 1, les « préjugés » susmentionnés lui semblant tout à coup prendre une dimension toute relative par rapport au divertissement peu coûteux en neurones et à la beauté de la vue.

Publicités

2 réflexions sur “Arrow, Ah ouais…

  1. Et Hamlet (mon-père-est-mort-dans-de-louches-circonstances-et-ma-mère-couche-avec-mon-beau-père-après-avoir-fait-assassiner-mon-père), il est où Hamlet ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s